Qui change ?

La question cruciale que nous devons maintenant nous poser, est la même, que les hommes politiques se posent tous les jours: Peut-on convaincre les gens de notre approche? Vont-ils comprendre que ce processus de transformation a un sens pour le tout, et donc est bénéfique pour l’individu même? Comment formons-nous notre conscience générale pour la socialité de sorte que nous apprenions à voir les choses correctement? En d’autres termes, « comment obtenons-nous des aperçus [utiles] des mondes sociaux? » 17 Un politicien demande habituellement: Comment puis-je développer la compréhension des gens de manière à ce que je sois de nouveau élu? Cette question, cependant, explique aussi pourquoi tout processus progresse si lentement: nous attendons toujours après les pieds endoloris! Mais il marche actuellement dans la bonne direction et non pas à reculons. Alors, comment pouvons-nous apprendre à convaincre les gens que la gouverne de direction dans le domaine fiscal doit être jetée dans une autre direction le plus rapidement possible?

Qui, dans ce processus progresse dans la direction requise et aide également à son développement, non seulement favorise le développement social, il favorise également le développement de l’individu. Car notre Je a besoin pour devenir agissant de tâches qui lui servent aussi de champ – ou chemin de développement.17a Il en va donc avec la conversion du système d’imposition d’une tâche centrale de l’homme: le développement de la conscience des faits réels de la vie sociale. Faits et conscience n’appartiennent justement pas qu’au monde physique seul quand ils y interviennent et également s’y réalisent. Ce sont faits des rapports d’êtres spirituels – d’humains – entre eux. Pour ces structures spirituelles-réelles dans les relations sociales nous n’avons souvent développé que peu de sensibilité. Et il s’agit de l’évolution de conscience nécessaire aujourd’hui [exercice de l’attention] – d’un réveil à l’autre homme (18) et pour lui – , si doit être rendu compréhensibles et socialement « justifié de manière nouvelle » l’élaboration de directions et d’objectifs de développement du système fiscal. Comment devrions-nous comprendre le monde social, comment doit-on travailler aux forces de compréhension de son âme pour pouvoir réaliser cela ? Ce sont les questions anthroposophiques centrales du système fiscal présent. Ce sont aussi les questions de l’humanité actuelle.

17 On me pardonnera l’allusion au titre du livre de Rudolf Steiner: « Comment obtient on connaissance des mondes supérieurs»?[GA 10] Elle doit signifier ici en même temps la dimension spirituelle des processus sociaux.

17a Voir là-dessus de l’auteur : «L’imposition sur l’arrière-plan du développement intérieur de l’homme» dans: Das Goetheanum, n ° 20/21 du 13 Mai 2005, 5.5 ss.

18 Il s’agit d’une tâche spirituelle toujours citée par Rudolf Steiner pour l’homme contemporain.

2 commentaires pour Qui change ?

  1. Bravo. Je partage votre réflexion.

    Je pense qu’il est temps de nous regrouper pour présenter des candidats députés dans nos assemblées nationales, candidats s’engageant à mettre en place un principe fiscal garantissant la liberté et la Dignité de chaque citoyen.

    Etes-vous en contact avec le professeur Maillard qui a enseigné à l’université de Poitiers dans les années 80 le principe idéologique d’Inoppression Active ?

    Que pensez-vous de sa cohérence économique fiscale et sociale, avec ses 3 seuls et uniques impôts qui permettent d’écrire une Loi de Finances en équilibre…, sans les banques ?

    Avez-vous encore plus simple et aussi réaliste que ce principe sus-énoncé ? Avez-vous trouvé mieux à faire qui ne sombre pas dans le simplisme ou le procès d’intention ?

    Etes-vous d’accord pour initier une nouvelle force politique

    Cordialement

    • Bonjour,
      je réalise tardivement votre contribution. Je ne connais ni le profresseur Maillard, ni ses trois impôts. J’aurais tendance à dire que la proposition de B. Hardorp est de loin la plus simple. Mais elle implique forcément un revenu de base comme remboursement forfaitaire et remplacer le seuil de non imposition de l’actuel impôt sur les revenus.
      Je reste à votre disposition pour plus d’échange sur le thème en espérant ne pas manquer une nouvelle publication de votre part.
      Cordialement.
      FG

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s