Au sujet du processus de réforme de la fiscalité (1)

 

Notre système fiscal n’arrive manifestement pas en repos. Une ré-forme – parfois une «réformette» peu sophistiquée – dissous l’autre[ou la «chasse»]. Dans ce qui suit doit être mis en évidence à partir des problèmes actuels de la République fédérale d’Allemagne que ce «malaise» n’est pas unemalchance fortuite, mais unefaille dans lesystème. Ces problèmes sont aussi typiques de la situation en Europe et au-delà de différentes manières. Il s’agit essentiellement de savoir quel régime fiscal est le plus approprié aux tâches du développement de la société: l’actuelle imposition majoritaire des revenus et des bénéfices ou une imposition des dépenses conséquentequi se trouve de fait dans la TVA.

suite

 

1 D’après une présentation lors d’un colloque de la section de sciences sociales au Goetheanirm le 3/07/2000, publiée dans « Die Drei » 2/2001 [Journal pour l’anthroposophie dans la science, l’art et la vie sociale], légèrement révisé en Juillet 2006.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s