Développement de la prestation, travail et revenu

 

La question de savoir comment, une prestation est comptabilisée, -« créditée » en faveur d’un individu – dans le système de comptabilité sociale, que nous appelons le système monétaire, ne doit pas être un obstacle aux performances de son auteur dans l’avenir. Une contribution monétaire n’apporte par elle-même, pas de réelle [de l’ordre de la prestation] satisfaction – sauf peut-être de la délectation dans les émotions – . Ce n’est que lorsque la possession de l’argent par sa dépenses entraine et oriente de réelles prestations, que quelque chose change dans le monde des « choses-faites».

 

Dans le faire pour d’autres se développe avant tout le Je vivant dans le devenir de l’homme faisant et il se libère en cela, pas à pas, des motifs à agir ordinaires [et égoïstes] – – jusqu’à la fin être capable, de toujours mieux séparer aussi consciemment les différents éléments constitutifs du travail et du revenu. Ils sont en réalité des choses très différentes: comme donner et prendre sont différents et se conditionnent en cela mutuellement.

 

En droit fiscal la restructuration susmentionnée du système fiscal – – de la vieille orientation de l’impôt sur le revenu à la nouvelle orientation de l’impôt sur les dépenses [impôt sur la consommation] – représente le principe de base de la séparation recherchée du travail et du revenu.10 Le droit fiscal est justement un des moyens de conception sociale pour ce processus. Un droit particulier de l’utilité publique comme nous connaissons aujourd’hui – dans un système d’impôt à la consommation deviendra accessoire, parce que chaque prestation pour l’autre sera compris comme propice pour la communauté et restera non imposé [la « déduction » de dons comme « dépenses spéciales », dont nous faisons aujourd’hui tant de cas ne fait sens qu’avec un impôt sur le revenu vieux style pas avec une imposition des dépenses!]. L’aspect formateur de communauté d’une prestation n’est d’ailleurs aussi pas rehaussée, en ce que son fournisseur reçoive également [pour] une donation – un revenu sous forme pécuniaire dans un premier temps-. Prestation reste prestation et promeut la prospérité de la société dans tous les cas. Un revenu devrait rendre possible un travail autodéterminé tourné vers l’avenir – – et ne pas seulement régler un travail développé dans le passé!

suite

10 Comme la note 9

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s